Des idées qui circulent

    Le blog du SRE29

    Nouvelle affiche INRS : Alcool et travail : un mélange dangereux !

    Les consommations occasionnelles ou répétées d’alcool, même à faible dose, peuvent mettre en danger la santé et la sécurité des salariés et être à l’origine d’accidents du travail. L’INRS propose une nouvelle affiche pour rappeler que travail et consommation d’alcool constituent un dangereux mélange.
    En France, la consommation de boissons alcoolisées est l'une des pratiques addictives les plus répandues dans la population générale et chez les travailleurs. Or, ces consommations occasionnelles ou répétées, même à faible dose, peuvent avoir des effets sur la santé et la sécurité des salariés. Elles favorisent notamment la survenue d’accidents du travail.

    Pour sensibiliser les publics sur ce risque, une nouvelle affiche rappelle que travail et consommation d’alcool forment un mélange dangereux.

    https://www.inrs.fr/actualites/alcool-travail-melange-dangereux.html

    Déléguée interministérielle à la Sécurité routière depuis l'été 2020, en remplacement d'Emmanuel Barbe, Marie Gautier-Melleray commente à l'occasion de son premier entretien pour l'Automobile & l'Entreprise, le bilan 2020 de l'accidentalité routière et délivre quelques messages et conseils aux chefs d'entreprises et collaborateurs à l'approche des Journées de la Sécurité routière au travail

    https://www.automobile-entreprise.com/Marie-Gautier-Malleray-Securite,10748

     

     

    La Fondation Vinci Autoroutes pour une conduite responsable a présenté plusieurs outils pour lutter contre la somnolence au volant lors d'un webinaire « Risque de somnolence au travail et sur la route : comment mieux faire face ? » organisé le 19 mars dernier à  l’occasion de la Journée internationale du sommeil : 

    5 conseils pour éviter la fatigue au volant | Vigicarotte

    • La vidéo "sieste au bureau (mais pas en réunion !)" : vidéo de prévention,
    • installation d’une salle de sieste au bureau
    • L'appli gratuite « Roulez éveillé » qui propose notamment de contrôler son niveau d’éveil, de tester ses connaissances sur le risque de fatigue ou encore de pratiquer une séance de sophrologie.

    https://fondation.vinci-autoroutes.com/fr/article/21e-journee-du-sommeil-la-fondation-vinci-autoroutes-et-linsv-vous-invitent-leur-webinaire-6

    Nuisances pour les riverains, dangers pour les usagers et les personnes de chantier... les travaux sous circulation exposent à de nombreux risques. Pour accompagner les entreprises, Routes de France et l'OPPBTP lancent ce mois-ci une campagne de sensibilisation. Une affiche est mise à disposition des entreprises gratuitement.

    Affiche-route-barrée_V050221

    T01 - THEMATIQUE - Je conduis un véhicule sur la route (déclinaison CANALISATEUR)

    Routes de France, avec le soutien de l’OPPBTP, a décidé de lancer une action nationale pour réduire les risques liés aux travaux sous circulation. Intitulée « Routes barrées », cette action vise à demander systématiquement la réalisation des travaux hors circulation et à engager avec le maître d’ouvrage un dialogue sur le choix de mesures alternatives si la fermeture à la circulation n’est pas possible. Parmi ces alternatives, la profession préconise une zone de sécurité d'un mètre entre la limite de la zone de chantier et la signalisation ou des séparateurs de voies jointifs lestés type K16 ou encore des séparateurs en béton. Une affiche rappelant ces préconisations est mise à disposition des entreprises gratuitement.

     

    De nombreux risques

    Les travaux réalisés par les entreprises de travaux publics routiers sous circulation sont à l’origine de risques importants pour la sécurité des personnels de chantier mais aussi de nuisances et de dangers pour les usagers. Malgré les mesures de prévention prises de longue date par les entreprises et l’amélioration des procédures d’organisation, le risque de heurt d’un travailleur avec le véhicule d’un usager reste élevé.

    Des solutions innovantes et durables

    À travers cette action de sensibilisation, la profession souhaite mobiliser les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre autour de solutions innovantes et durables pour réduire les risques mais aussi renforcer le dialogue entre les différents acteurs autour des enjeux de sécurité, de qualité d’exécution des chantiers et d’amélioration de la productivité.

    Prochainement, des actions de formation et de sensibilisation sous forme de webinaires seront proposées aux maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage sur la réalisation de chantier hors circulation.

    Dans le cadre de la 21E JOURNÉE DU SOMMEIL : LA FONDATION VINCI AUTOROUTES ET L'INSV VOUS INVITENT À LEUR WEBINAIRE


    Risque de somnolence au travail et sur la route : comment mieux faire face ?


    Travail, déplacements, stress, enfants, loisirs, place des écrans dans notre quotidien … les facteurs qui influencent la quantité et la qualité de notre sommeil sont nombreux.

    Depuis un an, le contexte de crise sanitaire et ses contraintes, sont venus ajouter de nouvelles perturbations à nos rythmes, humeur, organisation ou concentration.

    · Pourquoi est-il indispensable de prendre le sommeil au sérieux dans le monde professionnel ?

    · Quel impact la situation sanitaire peut-elle avoir sur notre vigilance au travail ou lors de nos déplacements sur la route ?

    · De quelle façon l’organisation du travail est-elle déterminante pour conserver une hygiène de sommeil compatible avec performance, bien-être et sécurité au travail à tout moment, y compris lors des déplacements professionnels et domicile-travail ?

    · Quels outils et bonnes pratiques adopter pour préserver son niveau de vigilance et éviter le risque de somnolence au travail et sur la route ?

    Alors que les accidents de la route représentent la 1re cause d’accident mortel du travail, la Fondation VINCI Autoroutes et l’INSV, vous proposent d’aborder la question de la prévention du risque de somnolence au travail et sur la route. Nos intervenants identifieront des moyens pour s’en prémunir et répondront à vos questions en direct pendant la conférence en ligne.

    Inscrivez-vous dès maintenant au webinaire !

    https://fondation.vinci-autoroutes.com/fr/article/21e-journee-du-sommeil-la-fondation-vinci-autoroutes-et-linsv-vous-invitent-leur-webinaire-6

    Femmes au volant, vie au tournant

     

    À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la Sécurité routière rappelle que les femmes sont victimes d'idées reçues concernant leur conduite. Souvent moquées, accusées d'être de mauvaises conductrices voire des conductrices dangereuses, les femmes causent pourtant, à kilomètres parcourus équivalents, beaucoup moins d'accidents corporels et meurent moins sur la route.

      

     

     

    À kilomètres parcourus équivalents :

    • Trois fois moins de femmes que d'hommes sont décédées sur la route en 2019.
    • Les hommes représentent 84% des responsables présumés d'accidents mortels en 2019.
    • 91% des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel en 2019 sont des hommes.
    • Les femmes tuées sur la route sont à 43% des conductrices (vs 79% pour les hommes tués), à 31% des passagères (vs 9% pour les hommes tués) et à 26% des piétonnes (vs 12% pour les hommes tués).

    lire l'artcile : https://www.securite-routiere.gouv.fr/actualites/femmes-au-volant-vie-au-tournant

    Selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 175 personnes sont décédées sur les routes en février 2021, en France métropolitaine. Ce chiffre était de 220 en février 2020, soit 45 personnes tuées en moins (-20%). Le plus bas chiffre auparavant était de 204 en février 2012 et en février 2017.

    Les modifications en matière de déplacement (couvre-feu) et la réduction des trajets domicile-travail (télétravail) expliquent en grande partie une accidentalité routière moindre. Le Cerema estime en effet qu’il y eu une baisse de trafic de l'ordre de 10% début février 2021 par rapport à début février 2020, cette baisse étant plus réduite en fin de mois.

    lire l'article : https://www.securite-routiere.gouv.fr/actualites-0

     

    Les véhicules lourds doivent désormais être équipés d'une signalisation matérialisant leurs angles morts

    Par un arrêté du 5 janvier 2021, le Gouvernement a  fixé le modèle et les modalités d'apposition de la signalisation des angles morts rendue obligatoire par le décret n°2020-1396 du 17 novembre 2020 créé (nouvel article R313-32-1 du Code de la route) pour les véhicules de PTAC supérieur à 3,5 tonnes. La signalisation doit en particulier être visible sur les côtés ainsi qu'à l'arrière du véhicule, afin d'être visibles par les cyclistes, les piétons ainsi que les utilisateurs d'engins de déplacements personnel. Une amende d'un montant maximal de 750 euros est prévue en cas de non-respect de cette nouvelle obligation. Pour mémoire, les véhicules agricoles et forestiers ainsi que les engins de service hivernal et les véhicules d'intervention des services gestionnaires des autoroutes ou routes à deux chaussées séparées ne sont pas concernés par cette obligation. Ces nouvelles dispositions sont en vigueur depuis le 1er janvier 2021.

    Arrêté du 5 janvier 2021 portant application de l'article R. 313-32-1 du code de la route relatif à la signalisation matérialisant les angles morts sur les véhicules lourds, JORF du 6 janvier 2021

    Le site de la sécurité routière a publié le 6 janvier un artcile concernant la signalisation des angles morts. 
     

    Sur la route, les vélos, motos, scooters, engins de déplacement personnel motorisés et piétons sont plus petits et moins visibles qu'une voiture pour les conducteurs de véhicules lourds, et se retrouvent ainsi facilement hors de leur champ de vision, dans leurs angles morts. Ces zones dont les usagers vulnérables méconnaissent souvent l'ampleur, sont à l'origine d'accidents graves, parfois mortels. Pour améliorer cette situation, les véhicules lourds (poids-lourds, bus, cars) doivent désormais apposer une signalisation matérialisant leurs angles morts, pour mieux les indiquer aux usagers vulnérables qui circulent à proximité.

    Comprendre la mesure

    Quels véhicules sont concernés ? 

    Les véhicules dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes, à savoir : les poids-lourd, les autobus et les autocars.

    Quelles sanctions en cas de non-respect de cette obligation ?

    Le non-respect de cette obligation est sanctionné par une contravention de quatrième classe, soit une amende forfaitaire de 135€, pouvant être minorée ou majorée.

    Où les apposer ?

    Cette signalisation doit être visible sur les côtés ainsi qu'à l'arrière du véhicule, en toutes circonstances. De manière générale, elle doit être posée entre 0,90m et 1,50m du sol, sauf cas particuliers.
    Elle doit par ailleurs être apposée de manière à ce qu'elle ne puisse pas gêner la visibilité des plaques et inscriptions règlementaires du véhicule, la visibilité des divers feux et appareils de signalisation, ainsi que le champ de vision du conducteur.

    Dans quel délai ?

    Les véhicules lourds doivent être équipés immédiatement. Pendant une période transitoire de 12 mois, les véhicules ayant été équipés sur les côtés et à l'arrière d'un dispositif destiné à matérialiser la présence des angles morts seront réputés satisfaire aux dispositions de l'arrêté même si ce dispositif n'est pas strictement conforme au modèle.

    À noter : les véhicules lourds étrangers circulant sur le sol Français sont également soumis à cette obligation.

    Comprendre le risque des angles morts

    Les véhicules lourds sont plus hauts que les autres, cette élévation crée quatre angles morts pour le conducteur, des zones situées hors du champ de vision du conducteur d'un véhicule :

    • à l'avant, en-dessous du pare-brise ;
    • sur les côtés du véhicule ;
    • à l'arrière (sous la lunette arrière pour les autobus et autocars).

    Sécurité routière  Sécurité routière

    Télécharger l'illustration                                                     Télécharger l'illustration 

    Sécurité routière

    Télécharger les vignettes

    Les chiffres clés

    • 3% des accidents mortels sont dus à un angle mort ;
    • 10% des accidents mortels de piétons sont dus à un angle mort ;
    • 3% des accidents mortels d'usagers d'un deux-roues motorisé sont dus à un angle mort ;
    • 8% des accidents mortels de cyclistes sont dus à un angle mort.

    Source : ONISR, 2015

    Nos conseils

    Vous circulez à deux-roues

    Si vous rencontrez un véhicule lourd :

    • ne le dépassez jamais par la droite ;
    • ne cherchez jamais à le dépasser s'il manœuvre, ni par la droite, ni par la gauche, en particulier à l'approche d'une intersection ;
    • ne vous arrêtez jamais sous ses rétroviseurs ou à leur hauteur.

    Vous vous déplacez à pied

    Contrairement aux autres usagers de la route, les piétons circulent sur les trottoirs, qui leur sont consacrés. Pour traverser la chaussée, ils doivent emprunter les passages pour piétons et s'exposent alors aux autres usagers. Les piétons sont les usagers les plus vulnérables, il est donc essentiel pour eux de se rendre visibles.

    Avant de traverser un passage pour piétons, en cas de visibilité réduite :

    • soyez encore plus vigilant et n'utilisez pas votre téléphone portable ;
    • avancez-vous prudemment sur la chaussée en vous écartant du véhicule qui masque votre vision ;
    • assurez-vous d’avoir un champ de vision dégagé et arrêtez-vous à la limite du véhicule pour bien voir des deux côtés et être vu du chauffeur de camion ;
    • manifestez votre intention de traverser.

    EN SAVOIR PLUS

    Ce 15 décembre, l'OPPBTP a publié un article sur son site https://www.preventionbtp.fr/ concernant les films réalisés par le club SRE 29.

    Substances psychoactives au volant : des films pour dire stop
     
    Le club Sécurité routière en entreprise du Finistère (SRE29), a réalisé une série de neuf vidéos percutantes et cinq émissions. Objectif : aider les entreprises à sensibiliser les salariés aux dangers de la conduite sous l’emprise de l’alcool, des drogues et des médicaments.
     
    https://www.preventionbtp.fr/Actualites/Toutes-les-actualites/Sante/Substances-psychoactives-au-volant-des-films-pour-dire-stop?utm
     
     
    Campagne contre les substances psychoactives au volant club SR29

     

    Quelles sont les maladies professionnelles les plus courantes ? Les risques majeurs d’accidents du travail et les secteurs d’activité les plus touchés ? Combien d’entreprises bénéficient de programmes de prévention pour leurs salariés ? L’Assurance Maladie – Risques professionnels fait le point dans son rapport annuel "L’Essentiel 2019, Santé et sécurité au travail".

    Dans ce rapport est pointé une hausse des accidents de trajet en voiture, vélo, patinette
    Que ce soit en trottinette, en vélo ou en voiture, les salariés victimes d’un accident de trajet ont été nombreux en 2019. Ainsi, 99000 cas ont été enregistrés. Par ailleurs, 600 accidents supplémentaires de bicyclettes et trottinettes ont été comptabilisées par rapport à l’année 2018.

     

    Les derniers chiffres concernant les risques professionnels en Bretagne sont également parus : Accident du travail et maladie professionnelle : les derniers chiffres en Bretagne

    En 2019 :  3 400 d'accidents de trajet en 2019 (3 373 en 2018) dont 176 graves. 11 décès (10 en 2018) sont à déplorer en Bretagne en 2019 dans ce cadre.

    Mise en place du dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds

    source : https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-la-route/reglementation-de-la-visibilite

    Au 1er janvier 2021, tous les véhicules lourds (véhicules de transport de marchandises et véhicules de transport de personnes) devront apposer sur leur véhicule un dispositif de signalisation de manière à ce qu'il soit visible sur les côtés et à l'arrière du véhicule. 

    Un arrêté précisant les conditions d’apposition et le modèle de la signalisation matérialisant les angles morts sur ces véhicules sera publié prochainement.

     

      

    Cette obligation s’applique aux véhicules lourds dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes, circulant en milieu urbain. Le décret exclut de son champ d’application les véhicules agricoles et forestiers d’une part, et les engins de service hivernal et les véhicules d’intervention des services gestionnaires des autoroutes ou routes à deux chaussées d’autre part.

    Sanction : Le non-respect de cette obligation sera sanctionné par une contravention de 4e classe.

    TÉLÉCHARGER LES VISUELS HD

    Textes réglementaires :

    • Décret n° 2020-1396 du 17 novembre 2020 relatif à la signalisation matérialisant les angles morts sur les véhicules dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes.
    • Projet d'arrêté portant application de l’article R. 313-32-1 du code de la route relatif à la signalisation matérialisant les angles morts sur les véhicules lourds.

    Page 1 sur 3