Des idées qui circulent

    Le blog du SRE29

    Le ton est immédiatement donné : « On a tout essayé pour vous convaincre de rouler moins vite...alors si parler de vies brisées n’est pas suffisant, peut-être pouvons-nous parler d’argent ? ».

    L’agence Wallonne de sécurité routière (AWSR) prend acte du résultat de récents sondages indiquant que si plus d’un Wallon sur quatre déclare rouler moins vite, c'est d'abord pour économiser du carburant.
    Si le déclencheur de ce comportement plus respectueux des limitations de vitesse est d'ordre financier, utilisons-le, dit en substance l'AWSR. L'important est de sauver des vies.

    AWSR - Simulateur d'épargne

     

    Les modifications des conditions de trafic à partir du mois de mars 2020 en raison de la crise sanitaire ont conduit l’ONISR à prévoir, pour ses données conjoncturelles 2022, une double comparaison avec les données 2021 mais aussi 2019, année de référence avant crise sanitaire.

    Selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 305 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en août 2022, contre 273 en août 2021 (32 tués de plus soit +12 %). Ce chiffre est également en hausse de +5 % (+15 tués) par rapport au mois d’août 2019, année de référence.

    Hausse de la mortalité routière en août 2022 | Sécurité Routière (securite-routiere.gouv.fr)

    La vie appartient à ceux qui lèvent le pied. En cette période estivale, où des millions de Français se croisent sur les routes, la Sécurité routière se réapproprie le célèbre proverbe pour rappeler que l'important lorsqu'on prend le volant, c'est d'arriver en vie. La vitesse reste la première cause de mortalité routière.

    2 personnes en voiture

    La vie appartient à ceux qui lèvent le pied | Sécurité Routière (securite-routiere.gouv.fr)

    Prévu dans la loi d’orientation des mobilités, le forfait mobilités durables a été mis en place dès mai 2020. Il permet aux employeurs du secteur privé de prendre en charge jusqu’à 600 euros par an et par salarié les frais de déplacement de leurs salariés sur leur trajet domicile-travail effectué à vélo, en covoiturage ou à l’aide d’autres services de mobilité partagée (véhicules en autopartage, engins en free-floating…).

    Ce forfait est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales. Il remplace l’indemnité kilométrique vélo mise en place jusqu’à ce jour, mais le décret prévoit le maintien de cette prise en charge lorsqu’elle est en vigueur dans les entreprises et prévue dans les accords salariaux existants.

    Le forfait mobilités durables est également mis en place dans la fonction publique, pour les déplacements à vélo ou en covoiturage, à hauteur de 200 euros par an et par agent.

    FAQ : le forfait mobilités durables (FMD) | Ministères Écologie Énergie Territoires (ecologie.gouv.fr)

     

     

     

     

    Organisée chaque année du 16 au 22 septembre, la Semaine européenne de la mobilité a pour objectif d’inciter les citoyens et les collectivités dans de nombreux pays européens à opter pour des modes de déplacements plus durables. Le thème de l’édition 2022 ? Pour de meilleures connexions, combinez les mobilités !

    Semaine européenne de la mobilité : ouverture de la plateforme d'inscription | Ministères Écologie Énergie Territoires (ecologie.gouv.fr)

    Semaine européenne de la mobilité 2022

    Inspections des haubans du Pont de l'Iroise à Brest

    RN 165 – Inspections des haubans du Pont de l’Iroise à Brest

     
    La direction interdépartementale des routes Ouest procédera à des inspections de NUIT sur le Pont de l’Iroise, dans le sens Brest – Quimper,
    du lundi 29 août au vendredi 2 septembre 2022 puis du lundi 26 septembre au vendredi 30 septembre 2022


    Une fermeture à la circulation du pont de l’Iroise dans le sens Brest – Quimper, s'effectuera entre 20h30 et 6h00le lendemain matin.

    Les usagers en direction de Quimper suivront l'itinéraire S2 (RN 265, RN 12 jusqu’à l'échangeur de Saint-Éloi, RD 770 via Landerneau, RN 165 jusqu’à l'échangeur de Kernevez à Daoulas).

    Pendant ces travaux, les conducteurs sont invités à la plus grande prudence et au respect scrupuleux de la réglementation précisée par la signalisation mise en place, pour leur sécurité et celle des intervenants sur le chantier.

     
    Pour s’informer avant et pendant son déplacement   les conditions de circulation sur :
     

    Selon les chiffres 2020, en France métropolitaine, dans 2 accidents mortels sur 10, un conducteur est positif aux stupéfiants. Cette part est d’un tiers la nuit au cours des week-ends.

    Un conducteur testé positif au cannabis multiplie par 1,65 son risque d’être responsable d’un accident mortel. Le cannabis est le produit stupéfiant illicite le plus souvent détecté chez les personnes impliquées dans les accidents mortels et positives aux stupéfiants. La proportion d’accidents mortels qui serait évitée si aucun conducteur n’était positif au cannabis est estimée à 4%.

    En 2020, d’après l’ONISR, 391 personnes ont été tuées dans un accident avec stupéfiants. Elles représentent 21 % des personnes tuées dans les accidents mortels dont le résultat du test est connu. Extrapolé sur l’ensemble des accidents, il est estimé que 534 personnes ont été tuées en 2020 dans un accident impliquant un conducteur sous l’emprise de stupéfiants, contre 731 en 2019.

    http://www.haute-loire.gouv.fr/securite-routiere-les-dangers-de-la-drogue-au-a4398.html